La pastorale dans les centres fédéraux pour requérants d’asile

Les requérants d’asile vivent des situations existentielles très stressantes. Les agentes et agents pastoraux veillent au bien-être des personnes en quête de protection et les accompagnent.

« Accueillir l’autre, c’est s’ouvrir à la visite de Dieu, découvrir dans le visage humain un appel de l’ailleurs. »

Déclaration de mission pour la pastorale dans les CEP, Vision

Aperçu du travail des aumôniers dans les centres d’asile fédéraux

SRF Perspektiven (en allemand) : Ils ont fui, ont souvent vécu des expériences traumatisantes et sont confrontés à un avenir incertain. Comment les agentes et agents pastoraux peuvent-ils aider les demandeurs d’asile ?

« Nous, les aumôniers, avons un effet très désamorçant » (en allemand) – Interview de Jeanine Kosch, aumônière catholique aux centres fédéraux pour requérant d’asile de Zurich et d’Embrach sur kath.ch

 

Les communautés religieuses représentées au sein du Conseil suisse des religions appellent leurs membres à s’engager en faveur des réfugiés. Un appel est lancé à l’État et aux politiques pour qu’ils ou elles prennent en charge les besoins des réfugiés. C’est la première fois que des croyantes et croyants juifs, chrétiens et musulmans s’expriment ensemble sur la question des réfugiés. Cette déclaration revêt donc un caractère unique et représente une avancée majeure dans le dialogue interreligieux. Le projet est soutenu par l’Agence des Nations unies pour les réfugiés – un partenaire de longue date des communautés religieuses engagées dans le monde entier.
Les appels en faveur d’une forte protection des réfugiés sont, en résumé, les suivants :
Protection sur place – Voies d’accès légales – Des procédures d’asile équitables et efficaces – Intégration – participation égalitaire – Renvois dans la dignité.