Premier festival choral africain à Berne

De la musique non seulement pour les oreilles, mais pour tout l’être

Le 28 avril, Berne sera placée sous le signe de la musique africaine: plus de 10 chorales africaines issues de toute la Suisse se produiront à l’église de la Sainte-Trinité, de 10h15 à 19h00. De la musique non seulement pour les oreilles, mais également pour tout le corps et pour l’âme !

Quelque 500 chanteurs, issus principalement d’Afrique de l'Ouest - mais aussi, entre autres, des îles du Cap-Vert - seront présents au premier festival choral africain à Berne. Résidant aujourd’hui dans différentes villes suisses, ils ont conservé leur culture commune notamment à travers la musique qu’ils présenteront à un plus large public pour la première fois lors du festival. A tour de rôle, chaque chœur exécutera quelques chants de son répertoire durant une demi-heure environ à l’église de la Sainte-Trinité de Berne.

Ceux qui ont déjà entendu des chorales africaines le savent: on n‘y fait pas que chanter, mais également danser et vivre. Une joie de vivre liée à une profonde foi.

Le festival se clôturera à 18h00 par une célébration eucharistique animée par l’ensemble des chorales.

L’entrée du festival est gratuite et les spectateurs peuvent y passer en tout temps durant la journée.

Le premier festival choral africain est soutenu par l‘Eglise catholique romaine de la région de Berne et par migratio, le service de la Conférence des évêques suisses pour les migrants et les gens du voyage, basé à Fribourg.

 

Pour plus d‘info:

www.africath.ch