propositions générales

Les paroisses ont maintes occasions d'organiser des rencontres avec les migrants

      

Célébration de fêtes
Célébration de fêtes nationales ou de patrons locaux: les fêtes et les jours fériés nationaux jouent un grand rôle dans la vie des émigrés - n'est-ce pas lorsqu'on se trouve à l'étranger que l'on aime à se rappeler sa patrie? C'est en préparant et en organisant ensemble une célébration que la paroisse exprime son estime aux immigrants et son respect pour leurs origines.

Contacts
A la veille des vacances d'été, une rencontre informelle, où l'on mange et boit ensemble, prépare le coeur au congé bien mérité. Tous apprécient cette forme de rencontre. Les étrangers deviennent des amis et cela d'autant plus facilement que des musiciens amateurs des différentes nations profitent de la soirée pour une compétition joyeuse.

Pèlerinages
Ils sont très populaires chez beaucoup de migrants, qu'il s'agisse de lieux de pèlerinage régionaux fréquentés lors d'une promenade du soir ou de lieux populaires bien connus demandant un voyage d'un ou de plusieurs jours. Des lieux religieux moins connus ont également du succès et offrent en outre la possibilité de visiter des endroits plus calmes. Il importe de veiller à ce que la fête "profane" ne soit pas négligée.

"Championnats de football"
Avez-vous déjà vu votre curé ou votre aumônier jouer au football? Si tel n'est pas le cas, il est peut-etre temps d'organiser un championnat de football chez vous où tous, jeunes et moins jeunes, grands et petits, et - peut-etre - même des équipes féminines peuvent participer. On dit que le sport crée des liens... faites-en l'essai!

Célébrations liturgiques
Pourquoi n'y aurait-il de célébrations liturgiques communes qu'à la Journée des peuples / Dimanche des migrants? Des occasions existent non seulement le dimanche, mais également les jours de semaine, p. ex. pendant l'Avent avec des récits de Noël des différents pays, ou la célébration de certaines coutumes de Noël ou de Pâques, ou encore la fête de saint Joseph Ouvrier (1er mai), la fête patronale de la paroisse, la Pentecôte (l'envoi de l'Esprit au monde entier) ou la commémoraison des défunts...

Conférences de formation
Les groupements des dames, la KAB, Kolping, le Conseil de paroisse etc. organisent tous plus ou moins régulièrement des conférences ou cours de formation avec des sujets d'actualité. Avez- vous déja pensé que d'autres personnes pourraient s'y intéresser? Ou bien: pourquoi ne pas s'efforcer de mieux connaître les "étrangers" de la paroisse?

Choeur d'Eglise
Votre choeur d'Eglise manque de membres actifs? Cherchez une fois chez vos frères et soeurs chrétiens d'autres langues. Beaucoup d'entre eux connaissent de par leur origine une certaine "culture du chant" qu'ils aimeraient bien pouvoir cultiver ici. Mais il faut se rendre compte que les étrangers hésitent souvent à entrer dans une association suisse. Il est donc important que plusieurs personnes de même origine puissent être intégrées dans le choeur, tout d'abord à titre d'essai pour un concert ou une célébration liturgique. La participation aux associations locales est le meilleur chemin pour l'intégration.

Cours de langue
A propos de l'intégration: la condition la plus importante pour la participation à la vie sociale est la connaissance de la langue. Des cours de langue, organisés par exemple par le groupement des dames pour les femmes, peuvent constituer une expérience enrichissante pour les deux parties. D'autres occasions peuvent être prévues.